Chargement du contenu ...

Actualité

Distinction / 249 travailleurs de la Cie honorés

Publié le Mardi 24 octobre 2017 | Fraternité Matin

1

La Compagnie ivoirienne d’électricité a reconnu le mérite et le professionnalisme de certains de ses employés.

Deux cent quarante neuf agents de la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie), qui se sont particulièrement distingués par leur ardeur et leur professionnalisme au travail, ont vu leur mérite reconnu et récompensé le 19 octobre, à l’hôtel Président de Yamoussoukro. C’était à l’occasion de la 3e édition des Kessy’Z. Baptisé du prénom de l’ex-Président directeur général (Pdg) du Groupe Sodeci-Cie, Zadi Kessy Marcel, ce prix, institué depuis 3 ans au sein de l’entreprise, est décerné aux meilleurs agents de l’année, tous corps confondus. Cette année, ce sont 249 agents, sur un total de 4759, que le jury a retenu dans les trois catégories, à savoir l’or, l’argent et le bronze. Ce qui représente 5% du personnel. Comme l’a expliqué N’Gonian Kouakou Kouassi, directeur central de la Cie, membre fondateur de ce prix, les lauréats devaient satisfaire à un certain nombre de critères précis. Avoir une note de 15/20 dans l’avancement au mérite, n’avoir pas eu d’accident d’origine électrique ou autre et n’avoir pas eu de sanctions disciplinaires au cours de l’année. Selon lui, ce sont plus de 157,500 millions de FCfa qui ont servi à récompenser le mérite des agents. En ce qui concerne les prix, les Kessy’Z de bronze ont eu un coffret contenant un trophée, un diplôme et la somme de 300.000 FCfa. Les Kessy’Z argent ont, eux, eu un coffret et 600.000 F Cfa et enfin les Kessy’Z d’or sont repartis avec 1 million de FCfa.

Cette célébration a été également l’occasion pour le personnel de rendre un vibrant hommage au président Zadi Kessy Marcel qui a tracé les sillons de l’entreprise et façonné l’esprit des agents en leur inculquant la culture du travail bien fait. Aussi, en dépit de son absence, le personnel, par la voix de Béhi Togba Fulbert, directeur des ressources humaines, lui a décerné le Prix d’honneur Diamant. Quant au directeur général de la Cie, Dominique Kakou, ses efforts pour élargir les sillons de Zadi Kessy ont été également reconnus par les agents qui lui ont attribué le Prix spécial Platinium. Béhi Togba Fulbert en a profité pour saluer la vision managériale de Zadi Kessy Marcel qui a permis de hisser la Cie au rang des grandes entreprises internationales. Il a, en outre, salué les efforts du directeur général et de son équipe qui perpétuent la culture du mérite et de l’excellence à travers ce prix. Il a enfin engagé les travailleurs à maintenir le cap. Dominique Kakou a, lui, félicité les agents invités, estimés à plus de 600 et venus des directions régionales de la Cie de tout le pays, pour les sacrifices consentis, parfois au péril de leur vie, pendant la grave crise post-électorale. Et ce, afin d’assurer le service de l’éclairage public. Selon lui, après sa sortie des zones de turbulences, l’entreprise a retrouvé sa performance et amorcé de grandes innovations grâce aux efforts des agents. Selon le directeur général, la Cie est aujourd’hui à 19h de coupure, là où des grands pays sont à entre 50 à 150h. Il a rappelé que l’entreprise était à 51h, il y a trois ans et à ̀27h en 2016. Mieux, d’ici 2020, il envisage de ramener ce niveau de coupure à 3h. Pour sa part, Marius Doh, directeur régional centre-sud, a remercié Dominique Kakou pour l’institutionnalisation des Kessy’Z qui permettent de créer une saine émulation au sein des travailleurs.

N’DRI CÉLESTIN