Chargement du contenu ...

Actualité

FEMUA 11: la CIE échange avec les festivaliers sur les risques électriques

Publié le Jeudi 19 Avril 2018 | apanews.net

1

Présente à la 11è édition du salon du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA 11), la Compagnie ivoirienne de l’électricité (CIE) a échangé, mercredi, avec les festivaliers sur « les risques électriques ».

L’objectif de la CIE entreprise citoyenne qui participe au FEMUA depuis plusieurs années pour en devenir l’un des partenaires leaders, est d’éradiquer les accidents d’origine électrique chez le grand public.

L'électricité étant l'énergie la plus utilisée, « ces risques doivent être considérés comme omniprésents dans notre société (…) et prendre les mesures appropriées afin d’éviter les accidents», a expliqué Amara Soumahoro, Sous-directeur prévention sécurité au pôle distribution de la CIE.
Selon lui, les accidents d’origine électrique ont lieu lorsqu’il y a un contact direct avec le conducteur actif, ou lorsqu’il y a un contact indirect avec la carcasse d’un appareil électroménager accidentellement mis sous tension ou encore lorsqu’il y a un amorçage provoqué par le rapprochement d’une personne avec un conducteur actif.

«Un accident d’origine électrique est soit une électrocution (mort de la victime) soit une électrisation (victime ayant subi un choc électrique mais reste vivante) soit des brûlures provoquées par les flammes d’un arc électrique », a souligné M. Soumahoro.
Le contact direct avec un câble, le contact avec un appareil qui ne devrait pas être sous tension, le contact avec un conducteur électrique… favorisent les risques électriques, a poursuivi Amara Soumahoro.

« Les causes des accidents électriques sont liées à l’occupation anarchique des couloirs électriques, aux actes de vandalisme sur le réseau, à la mauvaise qualité des installations intérieures, au non-respect des règles par les entreprises d’électricité, aux travaux non électriques effectués non loin des lignes électriques » a dénoncé le technicien de la CIE.
Pour éviter ces risques, M. Soumahoro a indiqué des précautions à prendre sur les installations intérieures, dans l’utilisation des appareils électriques ainsi que sur les ouvrages électriques.

Concernant les installations intérieures, il a conseillé « la certification de conformité par un organisme agréé à la fin des travaux d’installation, de ne jamais déplacer le disjoncteur différentiel du tableau de comptage car il protège contre les courants de défaut qui sont à la base des électrisations ou électrocutions, de réparer rapidement toutes les anomalies constatées …. »
Au niveau de l’utilisation des appareils électriques, la surcharge des multiprises, l’utilisation de l’eau pour éteindre un feu d’origine électrique, la manipulation des appareils avec des mains mouillées…sont des potentiels risques.

Sur les ouvrages électriques, il faut éviter «d’encastrer les supports métalliques dans les toitures, d’accéder à un local réservé aux électriciens, d’utiliser les supports de câbles électriques comme point d’ancrage des fils de sèche-linge» a cité, entre autres le technicien de la CIE qui avait à ses côtés Léah Muriel Guigui, Responsable Relations presse.

HS/ls/APA