Chargement du contenu ...

Actualité

FOOTBALL: CHALLENGE AFI-CIE Ouattara Brahima, le meilleur de février.

Publié le  lundi 15 avril 2019

FOOTBALL: CHALLENGE AFI-CIE  Ouattara  Brahima, le meilleur de février.

On connaît depuis le mardi 9 avril 2019, le vainqueur du Challenge Afi-Cie du mois de février 2019. Il s'agit du milieu de terrain du Racing Club d'Abidjan, Ouattara Brahima. Avec 30 points recueillis, il devance, dans l'ordre sur le podium, Appolinaire Thibaud (Africa Sports-26 pts) et N'dao Mohamed Lamine (Asec
Mimosas- 23 pts). Ce sacre de Ouattara Brahima vient porter à trois, la distinction des joueurs de
l'équipe du Racing. Car, les deux premiers trophées de la saison ont été remportés par Koné Zoumana qui,depuis, a mis le cap sur la France où il évolue à Niort, en Ligue 2. ''je suis heureux pour ce prix, même si je suis un peu surpris. Maintenant, ça va m'encourager à faire encore plus.Parce que mon objectif, c'est de me
faire voir pour partir'', a confié Brahima qui succède à Oussou Konandu Fc San Pedro. Il a reçu les félicitations du vice-président de l'Afi, Arouna Dindane, qui représentait le président Cyrille Domoraud, absent.
''Je tiens à féliciter le lauréat qui, je l'espère, saura prendre appui surcette victoire pour aller le plus loin
possible dans sa carrière'', a dit l'ancien joueur d'Anderlecht et desÉléphants.
Monsieur Emmanuel Kouadio, le secrétaire général de la Compagnie
Ivoirienne d'Electricité (CIE), le partenaire de l'Afi pour ce challenge, a remis le trophée et l'enveloppe de
800 mille f Cfa qui l'accompagne. Le collaborateur du Directeur Général,Kakou Dominique, s'est dit ''heureux
d'avoir noué ce partenariat, car là où l'on prône l'excellence, la CIE  sera toujours là'', a-t-il indiqué avant d'ajouter que :'' ceux qui voudront aller au sommet, nous serons là pour les accompagner''. En cinq ans, l'enveloppe est passée du simple (400 mille f Cfa) au double (800 mille f Cfa).
                                                                                                                                        G. AHOUTOU