Compagnie Ivoirienne d'Electricité

Chargement du contenu ...

Actualité

La MA2E et la SGA2E apportent leur expertise lors de la première édition du salon de l’investissement immobilier

Publié le  lundi 1 mars 2021

La MA2E et la SGA2E apportent leur expertise lors de la première édition du salon de l’investissement immobilier

Les Jeudi 24 et Vendredi 25 février 2022, s’est tenu à lvoire Trade Center d’Abidjan la première édition du Salon de L’investissement Immobilier   organisé par la structure BABIMODAYS en partenariat avec API évents, la principale plateforme visant à connecter la communauté immobilière de différentes scènes africaines.

 Le thème principal retenu pour cette première édition était : « Quels développements présents et à venir de l’immobilier et des territoires en Côte d’Ivoire ? »

Une occasion pour la CIE et la SODECI à travers leur société de gestion et leur mutuelle de se positionner sur le secteur de l’immobilier.

Lors de la première journée du salon le jeudi 24 février, M. Cheik Tidiane FADIKA (Directeur des Opérations) à la Société de Gestion des Agents de l’Eau et de l’Electricité (SGA2E) en tant que paneliste sur le thème « Comment attirer les fonds propres (investisseurs institutionnels, fonds d’investissement nationaux, régionaux et étrangers) pour le développement des marchés immobiliers » a saisi l’occasion pour revenir sur le rôle et le positionnement de sa structure dans le secteur de l’immobilier.

Il s’est exprimé en ses termes :« L’enjeu pour la SGA2E est de soutenir le régulateur dans la modification de ces textes pour faciliter notre positionnement en tant qu’institutionnel sur l’immobilier pour avoir un impact social et durable sur les populations ivoiriennes mais aussi sur l’économie ivoirienne. En tant qu’acteur de référence on continuera d’accompagner sur tous les volets de l’acquisition immobilière et   sur l’élaboration de projets sans oublier notre cœur de métier qui est l’investissement et la prise de participation pur et simple. Le groupe CIE- SODECI se penche aujourd’hui vers l’immobilier afin de diversifier ses actifs, en partant sur des actifs un peu plus longs mais qui s’aligne sur des projets de retraites de nos agents et d’avoir un impact social sur le développement du pays en s’associant à des projets de références.

Nous avons essentiellement 3 critères d’accompagnement de projets qui sont les suivants :

  • La rentabilité des projets (entre 10 à 25 ans)
  • La qualité des promoteurs immobiliers (MOVENPIK, PROSUMA, CNPS, etc…)
  • L’impact social des projets (le centre de cancérologie qui viendra combler un déficit)

Il termine son intervention en exhortant les acteurs du secteur a une synergie en communicant plus, cela réduirait les risques de perte sur les projets » 

Quant à Mme N’DRIN BONNY EMMA, Directrice Générale de la Mutuelle des Agents de l’Eau et de l’Electricité (MA2E), cette plateforme lui a permis de participer au panel sur le thème « Quels risques encourus et comment les limiter à l’acquisition immobilière et foncière ? »

Elle est d’abord revenue sur les missions de la Mutuelle des Agents de l’Eau et de l’Electricité qui sont de permettre aux adhérents de faire de l’épargne, accorder des crédits pour la réalisation de leurs projets et procéder à l’acquisition de biens immobiliers pour les adhérents de la Mutuelle. Elle est revenue sur le cas de risques auxquels sa mutuelle à due faire face notamment :

  • Les risques liés à la propriété foncière qui s’agit à ne pas s’assurer des réels propriétaires des terrains
  • Les vices cachés sur les promotions livrées (maisons livrées sans fausse septique)
  • L’insolvabilité des promoteurs (non-respect des commandes passées)

Elle continue en révélant que sur 500 maisons commandées chez 2 promoteurs en 2017, seules 200 maisons (100 / chaque promoteur) ont été livrées malgré le tiers du montant soldé.

Elle a conclu son intervention en conseillant les usagers ou les futurs acquéreurs à sa faire accompagner par un cabinet d’expertise immobilière comme elle le fait aujourd’hui avec sa mutuelle pour limiter les risques suite à son expérience vécue.  Le cabinet a pour rôle de vérifier la solvabilité, la crédibilité du promoteur et la vérification auprès de la tutelle pour les documents administratifs. Elle incite à choisir des promoteurs de qualité qui peuvent anticiper sur les couts en construisant par leur propre moyen sans attendre forcément le règlement des clients.

 

 

 

Photothèque